Paterson de Jim Jarmush

Un film que j’ai regardé cette semaine sur Canal à la demande. Un très beau film que j’ai beaucoup aimé.

Paterson est un jeune homme passionné de poésie, sa vie est très réglée. Il se lève tous les matins à 6h15, dans les bras de sa jolie compagne, ensuite, il prend son petit déjeuné et va travailler. Au volant de son autobus, avant que le chef ne passe faire son pointage, Paterson prend toujours le temps d’écrire quelques vers dans son cahier de poésie. Le soir il va promener son chien, et s’arrête toujours dans le même bar pour prendre une bière. Les journées s’égrennent ainsi, lentement, avec en voix off la poésie de Paterson.

Le film est poétique, il ne se passe presque rien et pourtant on ne s’ennuie jamais. Je pense à Smoke de Paul Auster, qui m’avait procuré autant de plaisir. Ce qui est drôle parce que, si je ne me suis pas trompé, il y a la trilogie New Yorkaise dans les livres alignés sur le tout petit bureau de Paterson. La poésie est partout, dans les images de la nature, dans le rythme contemplatif, dans l’enthousiasme créatif de Laura, la compagne de Paterson, dans la régularité des rituels, dans la douceur des voix, dans tous ces jumeaux différents que l’on croise et qui sont comme un écho aux premières paroles de Laura, dans ce bar sans TV ou le patron joue aux échecs contre lui même.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s