Touch typing the touchtype

J’essaye depuis quelques jours de me mettre à la dactylo. Un passe temps comme un autre. Enfin pas tout à fait, je devrais quand même gagner en productivité si j’y arrive cette fois-ci, mais cela n’est pas une motivation suffisante. Ce qui m’a toujours fait rêver, c’est de pouvoir faire comme mon copain Eric. Quand nous étions jeune adolescent, nous passions nos journées sur nos ordinateurs et Eric tapait sur le clavier de son MO5 sans regarder les petites touches de gomme grise. J’étais fasciné par le spectacle de ses doigts s’agitants sur le clavier à toute vitesse, par la fluidité des lettres qui défilaient sur l’écran, par le cliquetis des touches qui s’abattaient en rafales. Ces doigts étaient comme une créature fantastique sortie du fond des mers, ils avaient leur propre conscience et voulaient me dire quelque chose. Eric, lui, ne se doutait de rien, il me parlait, il riait, mais je ne l’écoutais pas, j’avais les yeux rivés sur le petit monstre marin.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s